Carnet de voyage des Émirats Arabes unis

 | 0

Nimbé de légendes et encore inconnue, la péninsule arabique recèle d’innombrables trésors. Les Emirats arabes unis, c’était pour moi l’occasion de découvrir un moyen orient  modernisé ; des paysages extraordinaires, des royaumes aux traditions ancestrales, mais aussi et surtout des métropoles en constante expansion. Intrigué, j’ai donc enfin décidé de m’envoler à la découverte de ce mystérieux pays du golf avec comme première destination Dubaï. 


Si vous êtes français et que vous souhaitez vous rendre aux Emirats pour un  séjours de moins de 90 jours, vous n'aurez aucune demande de visa à déposer. Cependant, les ressortissants de certains pays ne sont pas exempts de cette tâche. Une demande de visa sera alors de rigueur en fournissant  un dossier contenant le formulaire de demande de visa, la copie de votre passeport valable au moins 6 mois, les documents relatifs au financement de votre voyage, ainsi qu’une photo d'identité. Un ami m'a expliqué que certaines agences peuvent faire les démarches à notre place. Comme je n'avais pas le temps de m'en occuper, Action Visas a tout fait pour moi.

Après 7 heures de vol au départ de Paris, je pose enfin le pied sur la péninsule arabique.  Nul doute, je suis bien dans un pays désertique. Le soleil tient ses promesses et tape de plomb pour un mois de juillet. Ma première visite s’impose d’elle même. Il s’agit de la tour de Burj Khalifa. Du haut de ses 828 mètres d’altitude, le plus grand immeuble du monde est inratable. A ses côtés concoure le Dubai Mall, plus grand centre commercial du monde, où l’on peut autant faire du shopping, que du patin à glace ou la visite d’un aquarium.

Mais pour plus authenticité, je me dirige à présent vers le Vieux Dubaï.  J’y découvre une architecture moins tape à l’œil, mais teintée d’une atmosphère nettement plus naturelle, garnie de marchés aux épices et aux tapis, ou encore de souks aux bijoux d’or. 

Je décide alors de rejoindre le quartier de Bur Dubaï à bord des taxis-bateaux longeant le Dubaï creek. Là bas, de nouveaux marchés aux tissus m’attendent, mais après des heures de découvertes et de marchandage, il commence à se faire tard. Je reviens sur mes pas, direction le Dubaï Mall. J’y déniche une table avec vu sur  les célèbres spectacles des fontaines de Dubaï. L’expérience est unique !

Le lendemain, je n’ai pas une seconde à perdre. Je loue une voiture avant de faire route vers Abu Dhabi. Située à 130 km de Dubaï, Abu Dhabi est  le plus grand et le plus riche des sept émirats. Monument tout en superlatif, j’y découvre la mosquée Shaikh Zayed qui possède la plus grande coupole du monde. Sa visite est assez marquante: toute faite de marbre blanc en provenance d’Italie, le monument impressionne par la richesse de ses détails. 

Changement de décor à présent avec la visite du Louvre d’Abu Dhabi. Ouvert en fin d’année 2017, l’édifice compte environ 600 œuvres  en provenance des quatre coins du monde et s’étalant  de l’Antiquité au XXIème siècle. Son architecture  est assez impressionnante et vaut bien le détour. 

Je décide de réserver une journée pour  une excursion dans le désert. Ma voiture me porte alors jusqu’à  Rub al Khali, où je découvre les incroyables  dunes de Liwa.  Le désert tient toutes ses promesses, un chaos gigantesque de sable où l’on ne tient vraiment pas à se perdre !

Pour changer des grandes villes telles que Dubaï et Abu Dhabi, je m’accorde une journée pour la visite de la ville d’Al Ain. Je ne regrette pas mon détour. J’ai pu y visiter des oasis, le fort Al Jahil, ou encore le Palace Museum, de heikh Zayed. Des découvertes très enrichissantes. J’en profite pour aller à Jabel Hafeit, tout près d’Al Ain. Depuis les hauteurs de cette montagne, on peut profiter d’une vue impressionnante.vue à des dizaines de kilomètres à la ronde.

Je ne regrette absolument pas ma visite aux Emirats. J’ai pu y découvrir une nature grandiose, des monuments séculaires,  et un mélange fascinant de progrès et de tradition. Mon retour là bas est déjà prévu pour la visite de nouveaux émirats ! 

 

Laissez un commentaire